Pourquoi existe-t-il une prime pour les pompes à chaleur ?

pompe à chaleur

L’Etat a mis en place différentes aides et primes pour les pompes à chaleur (PAC). Ces équipements sont en effet très performants et n’émettent pas de gaz à effet de serre. Découvrez en quoi consistent ces aides financières et quelles sont précisément les raisons qui en font des appareils écoresponsables.

En quoi consistent la prime pour pompe à chaleur ?

Avec la prime CEE (certificats d’économies d’énergie), il existe une prime pour pompe à chaleur accessible auprès de différents opérateurs tels que les fournisseurs d’énergie et les enseignes de grande distribution. Ces « obligés » du dispositif des CEE poursuivent des objectifs de réduction de la consommation énergétique sur l’ensemble du territoire. A cette fin, ils incitent les consommateurs finaux à réaliser des actions de rénovation énergétique en leur proposant entre autres cette prime énergie.

Pour en bénéficier, il faut en faire la demande avant de signer le devis des travaux d’installation de la PAC concernée. En effet, c’est uniquement de cette manière que les obligés des CEE peuvent attester que leur rôle a été activement incitatif en faveur des actions financées. La prime pour la pompe à chaleur est versée à la fin des travaux, une fois le dossier de demande complété et validé.

Existe-t-il d’autres aides pour les PAC ?

Outre la prime pour pompe à chaleur des CEE, il est possible de bénéficier de la subvention MaPrimeRénov’. Cette aide financière est proposée par l’Etat pour les mêmes travaux que la prime CEE. Il s’agit donc d’une autre prime pour les pompes à chaleur, dont il est possible de bénéficier en se rendant sur la plateforme officielle du dispositif. MaPrimeRénov’ a remplacé l’ancien crédit d’impôt pour la transition énergétique, ainsi que les anciennes aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat).

MaPrimeRénov’ est cumulable avec la prime énergie CEE, et d’autres aides peuvent venir se joindre à celles-ci :

  • ·        La TVA à 5,5% pour les pompes à chaleur air/eau et eau/eau par exemple, mais pas pour les PAC air/air.
  • ·        Les aides locales proposées par certaines collectivités. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si une exonération de taxe foncière n’a pas, par exemple, été votée en contrepartie de la mise en œuvre de travaux de rénovation énergétique au sein de votre domicile.
  • ·        L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) qui vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000 euros si vous ajoutez d’autres actions de rénovation énergétique à l’installation de votre PAC. Vous n’avez pas à en payer les intérêts.

Pourquoi cet appareil est-il éligible aux aides à la rénovation énergétique ?

S’il existe plusieurs aides et primes pour les pompes à chaleur, c’est en raison des nombreux avantages offerts par ce type d’appareil sur le plan énergétique :

  • ·        Les PAC utilisent des énergies renouvelables, à savoir l’air, l’eau ou la chaleur du sous-sol. Ces ressources sont en libre accès, et leurs calories sont captées par un fluide frigorigène qui les transmet à l’intérieur de votre logement.
  • ·        Elles consomment peu d’électricité, et moins qu’elles ne produisent d’énergie thermique. Par exemple avec un coefficient de performance (COP) d’une valeur de 4, l’appareil consomme 1 kWh d’électricité pour restituer l’équivalent de 4 kWh sous forme de chaleur.
  • ·        Il est possible de réaliser d’importantes économies d’énergie en comparaison d’un chauffage électrique classique.
  • ·        Selon le modèle, l’appareil peut non seulement alimenter votre circuit de chauffage mais aussi la production d’eau chaude sanitaire de votre habitation.
  • ·        Certains modèles de pompes à chaleur réversibles peuvent produire du froid en été, à la manière d’un climatiseur. Vous disposez ainsi bon confort thermique tout au long de l’année.
  • En tant que propriétaire, vous valorisez votre bien immobilier. Si vous êtes bailleur et si vos travaux vous font changer de statut énergétique, vous ne serez plus concerné par les interdictions de louer des passoires énergétiques !
Installation pac air eau : les points à vérifier
Comment fonctionne une PAC air/air ?