Les préalables à l’installation d’une climatisation

installation climatisation

Avec la hausse des températures, de plus en plus de foyers réfléchissent à l’installation d’une climatisation. Le marché s’est démocratisé et propose aujourd’hui de nombreux modèles de climatisation (monobloc, mono split, multi split, climatisation réversible, système de pompe à chaleur air-eau…) accessibles à tous les budgets.

Mais pour pouvoir fonctionner en toute sécurité et afficher des performances optimales, la climatisation doit nécessairement être installée par un professionnel qualifiéVoici quelques conseils à suivre avant de programmer l’installation d’une climatisation dans son logement.

 

Quels sont les différents modèles de climatisation existants ?

Avant de se lancer dans l’achat d’un système de climatisation et de solliciter un professionnel pour son installation, il est important de prendre le temps de se renseigner sur les différentes technologies existantes.  

Les modèles monoblocs sont certainement les plus accessibles du marché. Comprenant une seule unité, ces modèles se distinguent par leur apparente simplicité et leur facilité d’installation. Souvent mobiles (montés sur roulettes), ces climatiseurs affichent pour la plupart une puissance moyenne et conviendront donc idéalement pour les petits espaces.

Les modèles de climatiseurs dits splits se composent d’une unité intérieure chargée de rafraîchir la pièce et d’une unité extérieure dédiée à l’évacuation des calories.

Si les climatiseurs monosplit ne comprennent qu’une seule unité intérieure, les modèles multisplits, de leur côté, en intègrent plusieurs reliés à la même installation.

Apparue plus récemment, la climatisation réversible propose de produire de l’air chaud ou de l’air froid en fonction des besoins du foyer. En hiver, cette technologie de climatisation puise les calories présentes dans l’air extérieur avant de les diffuser à l’intérieur du logement grâce à un système d’air pulsé. En été, l’air chaud présent à l’intérieur de l’habitat est capté puis expulser vers l’extérieur via l’utilisation d’un fluide frigorigène tandis que l’unité intérieure se charge de diffuser de l’air frais dans la pièce.

Fonctionnant sensiblement sur ce même principe, la pompe à chaleur air-eau aura de son côté l’avantage de pouvoir se raccorder à un système de chauffage central et de prendre également en charge la production d’eau chaude sanitaire.

 

Quelles démarches doivent être effectuées en amont ?

Si vous vous orientez vers un modèle de climatisation comprenant une unité extérieure amenée à être installée sur la façade de votre logement, vous devrez nécessairement effectuer certaines démarches administratives.

Si vous êtes propriétaire du logement, vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie de votre commune. Si vous êtes locataire, vous devrez alors également obtenir une autorisation écrite du propriétaire.

La réalisation d’un bilan thermique est également recommandée avant la lancée des travaux. Souvent orchestré par le professionnel en charge de l’installation de la climatisation, ce bilan permettra de définir précisément la puissance et le type d’appareil correspondant le mieux à vos besoins et aux caractéristiques de votre logement. 

Pourquoi vaut-il mieux faire appel à un professionnel ?

À l’exception des modèles monobloc, l’installation de tout système de climatisation devra impérativement être prise en charge par un professionnel. En effet, ces travaux requièrent une véritable expertise, leur réalisation nécessitant de respecter de nombreuses normes que ce soit au niveau des murs à percer que pour la création de circuits électriques.

Seul un professionnel sera en mesure de choisir l’emplacement idéal pour les différentes parties de l’installation, de vérifier les différents raccordements de la liaison frigorifique, d’assurer la bonne mise en service de l’appareil et de contrôler la qualité de l’air ambiant une fois la climatisation installée.

Faire installer un système de chauffage chez soi
Installation de climatisation à Toulouse : A qui faire appel ?